Coupe Gambardella (1er tour fédéral)/ Concarneau - Guipavas: 1-1 (4-3 aux tab). L'USC par un trou de souris.

10 décembre 2012 - 10:26

Concarneau s'est qualifié pour les 64es de finale en passant par un trou de souris aux tirs au but alors que Guipavas a réussi l'exploit, à l'extérieur, de faire oublier ses deux divisions de handicap.

"C'est passé" résuma Julien rozec. Oui, c'est passé pour les Thoniers. Mais par un trou de souris. A tel point que le coatch de l'USC était géné pour l'adversaiere : "Guipavas méritait la qualification. Cette équipe n'a rien à faire en PH. Elle a montré des valeurs que l'ont n'avait pas en raison sans doute de la fatigue".

Guipavas rate un péno

Mais qui jouait à domicile ? Et qui évolue en DH ? Un double avantage que Concarneau avait oublié aux vestiaires d'où Guipavas sortit pour jouer un match de coupe. La différence sauta aux yeux dès l'engagement. Face au pressing haut que leur imposèrent les visiteurs qui étaient toujours les premiers sur le ballon, les locaux se montrèrent incapables de desserrer l'étreinte qui les empêchait de sortir proprement de leur moitié de terrain. Aux points, la victoire ne faisait aucun doute. Mais la maladresse des Guipavasiens allait leur coûter cher. Non seulement sur le pénalty que Henry tira trop haut (28e). Mais également sur les occasions de Quéméneur (32e) et de Kervrann (43e). À 0-0 à la pause, les Thoniers s'en sortaient vraiment bien. Et on n'avait pas encore tout vu.

Concarneau aux TAB

Au retour des vestiaires, Quéméneur ouvrit le but concarnois à Belhadad qui n'en profita pas (47e). Le passeur changea alors de casquette pour aller marquer tout seul (0-1, 60e). Juste quand l'USC montrait enfin le bout de son nez. La petite balle de but de Quéméré en première mi-temps (14e) venait d'être suivie d'une plus grande sur un coup franc de Prat que Marec effleura de la tête (50e). Mais pour que les deux équipes se retrouvent à égalité, il fallut que Lars marque contre son camp en voulant empêcher Jacq de reprendre un centre de David (1-1, 65e). Suivirent une occasion de chaque côté. D'abord pour le sudiste Le Saux dont le tir fut joliment détourné par Sollier (82e). Puis pour le nordiste Rannou qui échoua sur la transversale d'Ollivier (90e +3). Avant que le gardien concarnois ne fasse la différence aux tirs au but en s'interposant trois fois sur six !

La fiche technique
Arbitre: M. Guéguen (Saint-Thuriau).
Spectateurs: 250. BUTS.
Concarneau: Lars (65e csc);Guipavas: Quéméneur (60e).
Avertissements. Concarneau: Marec (9e); Guipavas: Quéméneur (89e).
Concarneau : Ollivier - Le Coz, L. Rannou, Marec, Tanguy - Prat, Juberay - Podeur (Le Saux, 56e), David, Jacq (Rivier, 83e) - Quéméré (Karaman, 60e). Entraîneur: Julien Rozec.
Guipavas : Sollier - Lars, Kervran, Toanen, Prat - Cunit Ravet - Tanguy (Lonchampt, 67e), Hennebaut, Belhadad, Quéméneur - Henry (J. Rannou, 72e). Entraîneur: Arnaud Kernévez.

Source : www.letelegramme.com
Photo : Christian Rose

Commentaires

Aucun événement